Cecil_0[1]

Pendant ce temps au Zimbabwe

Dans le junte, terrible junte
Le lion Cecil est mort ce soir
Les hommes blancs traquent le mécréant
Le lion Cecil est mort ce soir
Toujours plus de rage, toujours plus de carnage
Le lion Cecil est mort ce soir
Mais les hommes blancs, pleurent le flamboyant
Le lion Cecil est mort ce soir

Depuis bientôt deux semaines, la planète médiatique s’enflamme pour un lion. Elle va même jusqu’à relayer pétition et appel au meurtre du braconnier présumé. Les stars des bonnes consciences en recherche de media cred’ sortent leurs plus beaux mouchoirs et leur plus belles plumes pour un dernier hommage à cet animal nommé en hommage à l’impérialiste nationaliste qui a colonisé ce qui fut la Rhodésie. Deux semaines où le Zimbabwe a vu défiler journalistes et envoyés spéciaux. Comme il n’en avait jamais vu.
Plus d’attention que ce 31 juillet 2013 où Robert Mugabe est réélu pour le 5e fois consécutive dans un scrutin douteux.
Plus d’attention que les 4 millions d’habitants qui vivent dans des bidonvilles, où les 10 millions qui vivent sous les seuil de pauvreté.
Plus d’attention que pour les homosexuels locaux que leur président appelle à la castration et à la décapitation.

Pas un seul article ne prend le temps de s’attarder sur ce qu’est ce mot étrange. Zimbabwe. 16% de la population touchée de la SIDA, 26% qui n’a pas accès à l’eau potable, 21% qui n’a pas accès à l’éducation.

Jamais le mot de dictature. C’est pourtant bien d’elle dont il s’agit. La dictature. Celle de l’émotion. Quand LesInrocks se demandent pour l’histoire du lion Cecil fait autant de bruit, ils oublient de s’auo citer et de se rendre responsable de ce pseudo buzz qui se solde par une chasse à l’homme en dénigrant le système pénale. La dictature de l’émotion. L’émotion créé l’adhésion. L’adhésion créé le clic. Le buzz. L’audience. La pub. La thune.
L’histoire du lion Cecil qui fait pleurer Twitter est celles des bien lotis qui aiment pleurer pour les autres. Parce que c’est triste un joli lion bien pris en photo qui meurt assassiné. Alors que celle de noirs qui vivent en moyenne 44 ans bien loin des villes où l’on projette des photos d’un lion qui n’était connu que des touristes, c’est sans doute moins fun.

En 2 semaines dans ce pays qu’on n’aura même pas fait l’effort de localiser, 9500 petits noirs sont morts à la naissance. 5800 autres noirs ont succombé au SIDA. Le noir moyen a gagné 14$. 1300 encore autres noirs sont morts faute d’eau portable, et sans doute 650 autres noirs sont morts faute de toilettes.

Mais dans la jungle qu’on regarde, cette terrible jungle
Le lion Cecil est mort ce soir
Et les hommes blancs tranquilles s’endorment
Le lion Cecil est mort ce soir