Virgin Radio : Eugene McGuinness

Bon alors aujourd’hui j’ai à la fois un mois de retard parce que le titre dont on va parler est sorti en mai, et en même temps quelques semaines d’avance par contre son album sort le 7 juillet.
Et puis autant prendre un peu d’avance vu que c’est la dernière fois que je viens ici. Enfin cette année, puisqu’avec un peu de chance à la rentrée je viendrais encore vous filer plein de bon son. C’était un message presque pas caché à notre direction.

Donc pour finir l’année je te présente Eugene McGuinness, qui n’a donc rien à voir avec la bière même si il est à moitié irlandais. Comme je te disais juste avant il va sortir Chroma son 4e album en juillet alors qu’il est tout jeune. Vraiment jeune puisqu’il a mon âge en fait. Pour te situer le mec, c’est un pote de Miles Kanes et des Arctic Monkeys. D’ailleurs il avait bosser sur le projet de Miles en 2012 la même année qu’il sortait Invitation to the voyage, son 3e album, qui l’époque avait fait pas mal parlé de puis.

Donc il est dans cette vague très rock, genre guitares très présentes et avec sa voix juste devant. C’est peut être pas hyper parlant quand j’en parle mais quand tu vas passer Godiva qui est le premier extrait de son album je pense que tu vas vite comprendre le lien de copinage entre cette la bande du rock british.

Et puis qu’on se quitte pendant quelques temps, j’en profite pour te donner 3 albums qui s’annoncent très bien cet été et que je te conseiller d’écouter à leur sortie, histoire de patienter : Thousand forms of fear de l’australienne Sia qui revient enfin seule le 8 juillet, Trouble in paradise de La Roux qui sort le jour de mon anniversaire le 15 juillet et The Voyager de Jenny Lewis le 29 juillet qui s’annonce comme bien bien cool !

Chronique diffusée le 29 juin 2014 sur Virgin Radio

Virgin Radio : Christine and the queens

Je suis venu te présenter une artiste que j’ai découvert y’a 3 ans aux Bars en Trans à Rennes.
Elle venait présenter un projet au fond d’un petit bar. Elle était tout seule sur scène avec une paire de ciseaux et son ordinateur.

Depuis son projet est sorti en EP sous le nom de Nuit 17 à 52 l’année dernière et son premier album vient d’arriver en même temps que l’été. Ça s’appelle Chaleur Humaine et pour faire simple et te spoiler la fin de ma chroniquer : c’est le meilleur truc que j’ai entendu depuis des années. Et pourtant ceux qui me lisent savent que je suis plutôt avare de compliments.

C’est musicalement très travaillé, exactement dans l’air du temps et ça s’inscrit dans des genres hypers populaires voir galvaudés même tout en les élevant à leurs meilleurs niveaux.
Tu es à la fois dans le rnb comme iT qui ouvre l’album et que franchement Rihanna n’aurait pas renié.
Parfois t’es dans la pop comme sur Ugly Pretty.
Parfois dans à la limite de l’electro comme avec Science fiction. Et puis souvent t’es au milieu de tout ça, comme dans une sorte d’ovni qui survole tout ça sans jamais se poser, à l’image du titre qu’on va écouter qui symbolise au mieux l’album.

Ça s’appelle Paradis perdus. Les plus âgés auront reconnu le titre de Christophe. Et c’est effectivement une reprise. Mais c’est en fait deux reprises parce que tu reconnaîtras aussi sûrement Heartless de Kanye West. Et tu sais quoi ? Dans ma vie j’en ai vu, j’en ai entendu, j’en ai subi des reprises. Je crois que c’est un des trucs les plus intelligents, les plus beaux et les plus subtils que j’ai eu la chance d’écouter. Comme dans tout l’album c’est un mélange entre une écriture en français très travaillée, des productions touchantes, souvent très douces et posées et des textes anglais qui t’enivrent, qui t’emportent.

Alors on va se laisser porter par Paradis perdus et j’invite vraiment tous les gens qui aiment les belles découvertes à écouter Christine and the Queens et son album Chaleur Humaine. C’est ma claque de la semaine et c’est définitivement ma claque de l’année.

Chronique diffusée le 22 juin 2014 sur Virgin Radio

Virgin Radio : Plug&Play

Alors aujourd’hui vraie découverte. La titre que je vais te faire écouter a été écouté 246 fois sur leur Soundcloud. C’est une bande de polonais qui vient de Lublin et qui s’appelle Plug&Play. Je ne les ai pas découvert totalement par hasard, parce qu’en réalité ils sont finalistes de l’Euromusic Contest où je suis jury et c’est un de mes deux groupes préférés. Pour ceux qui ne connaîtrait pas encore l’Euromusic Contest c’est genre comme l’Eurovision, sauf que t’écoutes pas les groupes juste pour te marrer mais parce que quand même c’est cool.

Alors autant de dire qu’un groupe qui vient du fin fond de la Pologne c’est pas facile d’en savoir plus sur eux. Je peux te dire que leur groupe a été créé en 2006 et qu’ils sont 5. Mais que des fois ils sont 3. Et des fois ils sont 4. Et que en fait ça dépend. Et aussi que leur dernier EP qui s’appelle Reisefieber, ce que Google a traduit ^par “nerf voyageur”, eh bien cet EP est sorti sur un label écossais.

Vive l’Europe donc, et en attendant d’avoir les résultats du gagnants de l’Euromusic Contest le 30 juin au Divan du Monde, d’ailleurs si tu veux venir c’est public, en attendant donc, et en attendant que j’arrête de faire des phrases aussi longues au point que j’en oublie le début, en attendant tout ça, on va écouter Sahara Beach, et être dans doute le première radio a faire bouger des corps sur cette musique !

Chronique diffusée le 15 juin 2014 sur Virgin Radio

Virgin Radio : Mikky Ekko

Je suis je suis venu avec Mikky Ekko que t’avais sans doute vu passer avec son fameux Kids, un titre que j’aurais pu passer ici d’ailleurs. Et il s’est fait mondialement connaître pour son titre Stay en duo avec Rihanna pour lequel il a eu un Grammy Awards.

Mikky Ekko en fait s’appelle John et il vient de Louisianne et vu que son père était pasteur il s’est promené un peu partout, il a joué dans plein de groupes différents et visiblement les voyages l’ont inspiré puisqu’il a écrit des centaines de textes, pour lui ou pour les autres. En 2009 il a sorti Strange Fruit, son premier EP avec un titre en hommage à Billie Holliday, avec des titres presque a capella. Depuis il a sorti 3 albums, dont un seul est sorti en physique. Du coup c’est assez facile de les trouver sur internet.

Alors forcément ses dernières créations sont un peu plus produite, MAIS, Mikky Ekko va sortir cette été une nouvelle version de Stay, sans Rihanna. Alors même si j’ai pas réussi à avoir la version qui va passer dans la radio, je te propose d’écouter ce soir Mikky Ekko chanter la démo qu’il avait envoyé à Rihanna. Lui, tout seul, avec son piano. Musicalement c’est très pauvre, juste quelques accords, vocalement, je te laisse apprécier.

Chronique diffusée le 8 juin 2014 sur Virgin Radio

Virgin Radio : The Antlers

Mon groupe du soir vient de Brooklyn, ce quartier newyorkais au sud de Manhattan que les Beastie Boys avaient chanté. Tu te rappelles NO SLEEP TILL… D’ailleurs c’est un quartier très hiphop parce que c’est de là que viennent Jay Z, Ol Dirty Bastard, Nas, Joey Badass, BIG, Busta Rhymes, Mos Def et j’en passe. Eh bien figure quoi que mon groupe du jour n’est pas du tout hiphop mais rock.

Ils sont 3, mené par leur leader Peter Silberman qui écrit et compose et ils s’appellent The Antlers. Ils ont sortis deux albums entre 2006 et 2009 avant de se faire remarquer avec Hospice, plutôt bien accueilli par la critique. Et 5 ans après, ils sortent leur 5e album, Familiars. C’est le 5e parce qu’entre temps y’en a eu un autre mais je l’aime moins.

Familiars arrive donc le 17 juin, dans quelques semaines et je me suis dis que ça serait quand même cool de de te présenter un premier titre qui s’appelle Hotel. Enfin à toi et aussi à tous les gens qui nous écoute, vu qu’on est là.

On retrouve la voix envoûtante de magique de Peter Silberman, une trompette qui semble sortir d’un rêve, une guitare en sourdine, des claviers scintillantes et des paroles pas très gaies, sortes de réflexions sur la mort. Et pour ceux qui n’ont pas envie de réflexion à cette heure ci, je les invite tout simplement à se laisser porter par la musique…

Chronique diffusée le 11 mai 2014 sur Virgin Radio

Virgin Radio : Vinyl Pinups

Alors là je t’ai trouvé un truc, je suis sur que tu vas kiffer l’écouter pendant tes vacances. Bon, toi tu reviens de vacances, mais je suis sur que tout ceux qui attendent leurs vacances avec impatient vont s’imaginer déjà en train de marcher dans les longues rues près de la plage.

Alors ils s’appellent Khara Lord et Brennan Aerts et ils forment Vinyl Pinups. Ils viennent de Nashville tu sais la ville de la country, mais ils font de l’indie pop. Pour le moment ils n’ont sorti que deux titres, dont Gold Rays qu’on va écouter juste après. Ce titre est juste un des meilleurs trucs sortis récemment pour te mettre de bonne humeur. Ça te donne le soleil dans les oreilles, ça te met la bonne humeur dans les yeux, ça te remplit le cerveau de bonnes vibes, un vrai petit tube inconnu. Je dis inconnu parce que quand je regarde leur nombre de vue sur YouTube ou Soundcloud, eh bien j’me dis qu’on est un peu des priviligiés et qu’on s’écoute juste ça entre nous !

Alors je file mon petit conseil. Va faire un petit jogging ou une promenade, ou marche un peu plus pour aller bosser, mets toi Gold Rays à fond dans les oreilles et tu vas voir, tu seras déjà un peu en vacances !

Chronique diffusée le 4 mai 2014 sur Virgin Radio

Virgin Radio : Kwabs

Je suis venu avec un titre que j’adore vraiment, il est en boucle dans mes oreilles et dans toutes mes playlists d’écoute. C’est un titre de Kwabs, un guinéen installé à Londres, qu’il a composé avec Sohn, un autrichien installé à Londres qu’il faudrait que je vienne te présenter un jour.

Pour le moment Kwabs a juste sorti un EP 3 titres qui s’appelle Wrong or Right sortei en février, et dedans y’a ce fameux Last Stand qu’on va écouter. C’est à la fois hyper calme et terriblement poignant par le thème qu’il aborde. Il parle d’un mec qui a subit la guerre et qui n’arrive plus à sortir de son rôle de soldat. Sa voix est vraiment étonnant parce que c’est à la fois très lancinant et parfois hyper puissant.

La prod’ derrière est hyper soignée, très lente, comme si elle venait entourer la voix. D’ailleurs Kwabs a fait plusieurs version du titre avec un orchestre qui du coup porte encore plus sa voix, et je suis persuadé qu’on va en entendre beaucoup parler d’ici la fin de l’année quand il va se pointer avec son album. Ca sera d’ailleurs l’occasion de le voir en live parce que je suis sur que sa voix doit être impressionnante à découvrir, et surtout je me demande bien s’il est charismatique ou pas… Bon en attendant on va écouter ce super titre. On se met au chaud, on ferme ses yeux et on se lasse porter !

Chronique diffusée le 27 avril 2014 sur Virgin Radio