Virgin Radio : Owlle

Alors si je te dis qu’elle est française, qu’elle a un univers parfois sombre et qu’elle est rousse tu me dis ?
Bon donc c’est pas Mylène Farmer hein. C’est Owlle, AKA France Paillecou comme on dit en Angleterre où on passage son chouette nom veut dire… bah chouette justement. Tu sais la chouette, cet animal symbole de la nuit qu’elle a choisi parce que c’est sur ses temps nocturnes que son projet est né il y a environ 3 ans à Paris. Elle s’était fait remarqué avec son electro pop envoûtante et mélodique en première partie de The Do et I’m From Barcelona.

Eh bien, après avoir fait un remix officiel pour Depeche Mode, Owlle commence 2014 avec son premier album qui porte son prénom : France.Ca reste dans la même lignée que ce qu’elle a fait pendant quelques années, mais elle explore des espaces musicaux encore plus profonds. Elle y reprend Disdorder que j’avais pu filmer ya 2 ans avec elle dans les jardins du Quai Branly, elle explore la new wave façon New Order dans Silence, l’electro dancefloor avec Ticky Ticky, et du coup, chaque titre a sa propre sonorité et son univers tout en gardant l’unité de l’album. Mais je sais pas si je suis très très clair.

Bon de toutes façons la meilleur façon de découvrir Owlle ça reste quand même de l’écouter et c’est exactement ce qu’on va faire avec Don’t lose is extrait de son album sorti le 20 janvier.
Et parce qu’en concert c’est aussi envoûtant et encore plus dansant que sur disque je vous invite à la voir près de chez vous à partir du 12 février à Paris puis à Alançon, Bordeaux, Tourcoing, Sannois, Saint Brieux ou encore Nancy