Aurore

Je reviens d’une projection Aurore (merci André Paul) et j’en suis plutôt content. Malgré un film très basé sur la danse (j’avoue j’ai pas trop accroché) l’interprétation des comédiens (notamment Carole Bouquet et Anthony Munoz) et la grâce de Margaux Châtelier fonr remonter le niveau du scénario parfois un peu bateau qui n’est destiné ni vraiment aux enfants ni vraiment aux adultes. De manière un peu bancale Nils Tavernier nous livre un jolie conte de mars.