Virgin Radio : Mø

Elle s’appelle Mo, ou , si on prononce le O barré de son petit nom à deux lettres qui est en fait l’acronyme de Karen Marie EUrested, son vrai nom. Comme son o diacrité l’indique, elle nous vient des pays nordiques et plus particulièrement de Odense au Danemark. Vous l’avez peut être déjà entendu parcequ’elle était la joli voix chantante du Dear Boy d’Avicii à la rentée.

Eh bien, après quelques collaborations, la voila partie pour son projet solo.

Alors à quoi ça ressemble Mo ? Eh bien ça s’inscrit dans cette fameuse mouvance electropop new wave qui a fait apparaître le mot “ethéré” dans toutes les chroniques musicales de la fin d’année, quelque part entre London Grammar et CHVRCHES.

Laconique mais pas nostalgique, énergique mais sans rage, sensuel sans excès, soul mais sans tic vocal, Mo donne envie de bouger tendrement ou lentement

Elle est également la petite protégée de Diplo, un des gros noms de productions pop de ce début de siècle, plus connu récemment pour être le binome de Switch dans Major Lazer. C’est d’ailleurs lui qui a produit XXX 88 qu’on va écouter, où on étend très clairement sa patte dans les sonorités et le traitement des mélodies.

Bikini Daze, son premier EP est sorti cet hiver chez Jive Epic. Il comporte 3 autres titres beaucoup plus synthpop qu’electro :
– Never Wanna Know, balade vocale qui peut faire penser parfois à Lana Del Rey
– Dark Night petit titre pop très influencé par Diplo
– Et surtout l’envoûtant et presque acoustique, Freedom que je vous invite à aller écouter.

On se laisse rapidement portée par la voix groovy et mielleuse de Meu, et on attend impatiemment son album qui devrait arriver en 2014.

Image de prévisualisation YouTube

Chronique diffusée dans Le Lab sur Virgin Radio le 22/12/2013