De réfléchir mon cerveau s’est arrêté…

En voyant qu’à chaque cérémonie de récompenses un film domine tout et rafle plus de la moitié des prix (comme hier le film de Jacques Audiart) je me questionne sur l’intérêt de faire près de 20 prix si c’est pour en donner la moitié à un seul film. Autant donner une récompense du film le plus mieux et laisser des « prix spéciaux » pour les autres… Réflexion qui mérite d’être poussée…