Virgin Radio : Eugene McGuinness

Bon alors aujourd’hui j’ai à la fois un mois de retard parce que le titre dont on va parler est sorti en mai, et en même temps quelques semaines d’avance par contre son album sort le 7 juillet.
Et puis autant prendre un peu d’avance vu que c’est la dernière fois que je viens ici. Enfin cette année, puisqu’avec un peu de chance à la rentrée je viendrais encore vous filer plein de bon son. C’était un message presque pas caché à notre direction.

Donc pour finir l’année je te présente Eugene McGuinness, qui n’a donc rien à voir avec la bière même si il est à moitié irlandais. Comme je te disais juste avant il va sortir Chroma son 4e album en juillet alors qu’il est tout jeune. Vraiment jeune puisqu’il a mon âge en fait. Pour te situer le mec, c’est un pote de Miles Kanes et des Arctic Monkeys. D’ailleurs il avait bosser sur le projet de Miles en 2012 la même année qu’il sortait Invitation to the voyage, son 3e album, qui l’époque avait fait pas mal parlé de puis.

Donc il est dans cette vague très rock, genre guitares très présentes et avec sa voix juste devant. C’est peut être pas hyper parlant quand j’en parle mais quand tu vas passer Godiva qui est le premier extrait de son album je pense que tu vas vite comprendre le lien de copinage entre cette la bande du rock british.

Et puis qu’on se quitte pendant quelques temps, j’en profite pour te donner 3 albums qui s’annoncent très bien cet été et que je te conseiller d’écouter à leur sortie, histoire de patienter : Thousand forms of fear de l’australienne Sia qui revient enfin seule le 8 juillet, Trouble in paradise de La Roux qui sort le jour de mon anniversaire le 15 juillet et The Voyager de Jenny Lewis le 29 juillet qui s’annonce comme bien bien cool !

Chronique diffusée le 29 juin 2014 sur Virgin Radio