Najoua Belyzel : Entre Deux Mondes

Sortie le 29 mai 2006

Le nouvel album de Najoua Belyzel, dont certains évoquent abusivement qu’elle serait la nouvelle Mylène Farmer, est disponible quelques semaines après la sortie de son premier signel, Gabriel, qui s’est déjà vendu à 300.000 exemplaires. Dans un style qui oscille entre le rock et la dance Najoua Belyzel aborde des thèmes peu communs tel que la schyzophrénie, la guerre, l’apocalypse ou encore… son déménagement de Nancy, d’où elle est originaire, à Paris. Volontairement polémique, comme l’est le choix du premier titre qui évoque la sexualité des prêtres, l’album marque par ses mélodies souvent originales. La chanteuse paraît tantôt une femme comblée dans Celui qu’il me faut, L’écho du bonheur ou Je ferme les yeux tantôt dans des relations difficiles dans Comme toi ou encore Deux maux mal soignées. Mais au delà de l’amour, véritable essence de albums de variétés françaises, l’auteur nous livre des chansons beaucoup plus intimes tel que Docteur gel une émouvante chanson abordant le thème de la pédophile. L’album se termine sur Stella, un voyage dans la monde de la folie légère. A travers ses douze titres, on sent une chanteuse épanouie qui vit ses chansons comme ses émotions, un moment rare dans l’écervelement actuel de la variété.