Beaffle #12 : Les NRJ Music Awards

Pas plus tard que tard que samedi soir se déroulaient les NMA. Alors c’est quoi les NMA me direz vous. Wikipedia dit : “An enema is the procedure of introducing liquids into the rectum and colon via the anus”. Eh bien les NMA en français, c’est à dire les NRJ Music Awards c’est exactement l’inverse : il s’agit d’expulser tout ce qu’on a engrangé pendant l’année dans le rectum et dans colon via TF1 qui joue donc le rôle d’anus.

C’est d’ailleurs à cette occasion il y a deux que j’avais découvert 1789, la comédie musicale qui fait passer la Révolution Française pour un épisode de Plus Belle la Vie. Elle était nommée dans la catégorie “troupe francophone de l’année” alors même qu’elle n’avait jamais jouée publiquement. J’en aurais presque oublié que le spectacle était co-produit par NRJ. Et j’avais également découvert l’année passée Keen’V, l’inverse de Kevin mais pas d’un beauf, qui avait interprété un magnifique playback. Sauf qu’il y avait un son différent dans ses esgourdes et à l’antenne et que le Bonnet, c’est son nom, s’était retrouvé en direct à bouger ses lèvres sur des blancs musicaux.

Pour ceux qui n’auraient pas pu voir la cérémonie, et j’espère que vous êtes nombreux, voici un récapitulatif de ce qu’il fallait absolument manquer.
21 heures zero zero. Stromae chante Papaoutai avec Will.I.Am. Jusque là, tout va bien.
21H10. Zaz chante On ira. Elle a la décence de ne pas finir par “tous au paradis”. On garde espoir donc.
21H17. One Direction gagne le prix du groupe de l’année. Passons.
21H19. Louis Delors devient l’année francophone de l’année. Si comme moi vous ne savez pas qui sais, je vous épargne la recherche. Ce n’est pas le frère de Martine Aubry et donc le fils de Jacques Delors, c’est un mec qui a gagné The Voice. Sur TF1 donc. Tu commences à la sentir l’embrouille ? En face de lui on avait Axel Tony, Brice Conrad et Maude. J’ai pas eu le courage de chercher qui ils étaient démerdez vous.
21H20 : Max Boublil le mec le point drôle de France arrive à moitié à poil pour demander à Shy’m de venir dans sa chambre pour niquer. J’ai même pas souri.
21H28 : Katy Perry subit le même sort que Keen’V l’année dernière. Je parle pas du fait d’avoir une coiffure de beauf et la coupe de barbe d’un passionné de tuning mais du fait d’avoir un mauvais playback en fond sonore. Classe.
21H35 : « Merci à toute l’équipe Tal grâce à qui je peux vivre ce rêve ». C’est Tal qui gagne le prix de meuf de l’année donc. Richard Gasquet lui remet son prix. Il expliquait avant qu’il était « très mauvais en chanson ». Donc finalement il a sa place ici autant que les autres.
21H40 : Je zappe sur France 2. Soit Philippe Bouvard est mort et c’est une émission hommage, soit c’est en direct et ça va pas tarder.
21H42 : Christophe Maé reçoit un truc d’honneur remis par Alizée. J’ai cru rêvé mais non.
21H57 : Alizée reste sur scène et tente Bang Bang en duo avec Will.I.Am. Et si tu crois qu’on a touché le fond, attends la suite, c’est un puits, que dis-je, c’est un forage.
22H00 : Adriana Karembeu et un mec que je sais pas qui c’est, jouent une parodie de Titanic. Ça fait marrer les gens. OK.
22H04 : On refourgue un prix Katy Perry. En même temps vu le cachet qu’elle a du prendre pour venir ils peuvent bien faire ça. Elle sera meuf internationale de l’année.
22H08 : Auto promo encore. Les mecs de la série Nos Chers Voisins se pointent et dégagent vite fait.
22H10 : 2e prix pour One Direction. Visiblement, plus tu prends chers, plus tu prends de prix.
22H16 : Un autre déchet de The Voice arrive sur le plateau et baragouine je ne sais quelle chanson.
22H18 : Je fais pipi.
22H33 : Claudia Tagbo, Chris Marques et Jean-Marc Généreux remettent un nouveau prix à Katy Perry. J’ai aucune putain d’idée de qui ils sont.
22H39 : Hommage à Florent Pagny. Là je pense que le fond est presque touché.
22H41 : J’avais tord, on pouvait descendre plus bas : une flopée de chanteurs reprennent Ma Liberté de Penser, en oubliant les paroles.
22H45 : Ça n’en finit plus. Bruno Mars gagne un prix. Voila.
22H51 : Ma pizza arrive
23H00 : Katy Perry est rentabilisée encore une fois et chante je sais pas trop quoi.
23H05 : Titoff danse sur scène avec une gonzesse. Je n’arrive pas à savoir si c’est plus pathétique ou plus misogyne.
23H12 : James Arthur est révélation de l’année. Un mec qui sort de la même émission de One Direction.
23H22 : Joyce Jonathan monte sur scène et un danseur avec une coiffeur extrêmement chelou s’excite autour d’elle.
23H25 : Stromae gagne un prix.
23H31 : Pic de la soirée : hommage à Mandela qui meurt encore une fois. Des dizaines d’artistes qui n’avaient sans doute jamais entendu parler de lui avec qu’ils meurent chanteur pour lui sur TF1.
23H46 : Duel entre 1789 Les amants de la Bastille, Daft Punk, Génération Goldman et Robin des Bois. C’est les derniers qui gagnent. Voila.
23H48 : Florent Pagny chante. Et annonce qu’il sera bientôt dans The Voice. Sur TF1 donc.
23H55 : Stromae gagne encore un prix. On ne sait pas où est passée Zaz.
23H57 : Je me rends compte que cette histoire a quand même durée 3 putain d’heures, ce qui est globalement long. Moi quand je fais caca ça ne dure quelques minutes.

Eh bien sache que TF1 a quand même réunis 5.6 millions de téléspectateurs pour sa foire aux bestioles radiophonique, soit un peu plus de le pré enterrement de Philippe Bouvard. pendant ce temps, à 22H30 débutait l’excellent Behind The Wall, document sur le film des Pink Floyd qui réunissait à peine un demi million de personnes. Triste ? Peut être pas. The Wall a fêter ses 30 ans l’année dernière. Et je suis prêt à parier que dans trente ans, on s’en souviendra encore. Alors qu’on aura sans doute oublier l’immense majorité des lauréats de samedi soir. En tout cas, j’espère bien !

A gauche du fric

Peut-on être de gauche et avoir du fric ? On sait tous depuis la dernière campagne pour les présidentielles que oui. Est-ce que ça donne pour autant mauvaise conscience ? A en juger par le réponse abusif de Séoglène Royal, évidemment que non. Nouvelle preuver hier dans le JDD où 52 artistes lancent à appel au soutien de la loi Hadopi (accronyme d’un truc imprononçable) permettant la « riposte graduée » -livre blanc sur la défense oblige- sur les méchants téléchargeurs de musiques universaliennes.
Étienne Daho, Christophe Maé, Kery James, Sinik, Francis Cabrel, Patrick Bruel, Jean-Jacques Goldman, Jenifer, Stanislas, Raphaël, M Pokora, Keren Ann, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Isabelle Boulay, Maxime Le Forestier, Martin Solveig, Marc Lavoine, Calogero, Gérard Darmon, Pascal Obispo, Jacob Devarrieux, Elie Seimoun, Alain Bashung, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, Bob Sinclar, Psy4delarime, Abd Al Malik, Anis, André Manoukian, Charles Aznavour, Alain Souchon, Mademoiselle K, Soprano, Arthur H, BB Brunes, Liane Foly, Emmanuelle Seigner, Ridan, Renan Luce, Zita Swoon, Johnny Hallyday, Empyr, Kenza Farah, Shine, Camaro, Diam’s, Renaud, Romane Cerda, Cali et la Grande Sophie… Parmi cette brochette, on retrouve bon nombre d’artistes « de gauche » qui prône LA Liberté, celle qui réunit toute les libertés individuelles et collectives, ces mêmes artistes qui hurlent à l’anti-sarkozysme en se délectant de caviar sur des yachts pendant des vacances payées grâces aux ristournes du paquet fiscales. Oui, ces mêmes artistes qui vivent du pognon dépensé par le public à travers les taxes sur la copie privée (tous supports confondus), la redevance télévisuelle, les concerts, les CD dont les ventes ne chutent pas plus que le mur de Berlin dans les années 70’s. Aujourd’hui ces artistes dont près d’un tiers dépassent les millions de revenus annuels se disent « inquiets, très inquiets » car « aujourd’hui, de bonnes âmes essaient de faire croire que la liberté de tout faire, donc de faire tout et n’importe quoi sur Internet est un droit de l’homme que rien ne saurait contrarier sauf à tomber dans une forme de dictature préhistorique. Eh bien non ! ».
Revolutionnaires certes, mais contre les autres seulement !

NRJ Music Horreur

Ce soir vous aurez tous la chance de voir les NRJ Music Awards pour la TROISième année consécutive. Le principe ? Plus plus c’est pourri, plus ils ont des chance de gagner un voire plusieurs trophées décerné par NRJ, sponsorisé par TF1. Bien entendu, il faut avoir une musique formaté et diffusée sur la radio des djeunes, excusez le pléonasme. Parmi les quelques qui sortent du lot on notera Christophe Mae, l’extraordinaire voix du Roi Soleil et la belle Lily Allen issue de MySpace. Mes pronostics pour ce soirée ? La navrante Diam’s, l’écervelée beuglante de la FM et Matt Pokora, ma même chose mais en homme.