Poisson portable

Amis copocléphiles, réjouissez vous, les JO de Pékin arrivent et avec eux une nouvelle cochonnerie pour votre collection. Depuis plusieurs jours, vous pouvez acheter aux vendeurs à la sauvette des portes-clés avec un poisson rouge dedans.

C’est bien entendu un cadeau éphémère puisque le poiscaille ne peut pas sortir de son minuscule bocal, pas plus que vous ne pouvez le nourrir ou renouveller son oxygène. En fait, les chinois viennent d’inventer le condamné à mort portable. Et que Brigitte Bardot ne la ramène pas où j’en fait des sushis que je metterais dans des portes-clés !