Freeze !

On a appris hier dans la presse qu’un appel au don de cordon ombilical était lancé. Le but ? Le congéler pour récupérer des cellules souches afin de soigner les malades. Brad Pitt, le Prince Felipe et Thierry Henry ont déjà fait don du cordon de leurs enfants. Les époux Courjault avaient pris d’avance les célébrités en le congelant eux-mêmes.

Sevran/Elkabbach : le duel sans mot

Alors que Pascal Sevran n’est toujours pas sorti de son silence -peut-être est-il vraiment mort-, tout tombe sur Elkabbach. Comme je l’avais annoncé il y a plus d’une semaine ici, le CSA a fait officiellement part de la décision d’auditionner le directeur d’Europe 1 le 6 mai prochain.

On a également appris ce week-nd sur Rue89 qu’un employé d’Europe 1 avait modifié la biographie de Sevran sur Wikipédia. L’IP ayant annoncé la mort étant celle du studio Coluche.

Elkabbach est lui aussi muré dans le silence, aucune déclaration officielle n’émane de ça part. Il semble suivre au mot la consigne de Georges Marchais : « Taisez-vous Elkabbach !« 

Fin de CDD

J’ai reçu cet après-midi un e-mail déchirant d’un visiteur -régulier et sympathique-. Le voici

Salut Benjamin,
toi qui change souvent de métier j’ai besoin que tu m’éclaires sur un truc.
J’ai récemment travaillé pour une société pendant 2 mois qui a refusé de me versé mon indemnité de précarité (j’étais en CDD) et qui refuse de me fournir mon attestation ASSEDIC. Du coup je suis bloqué. T’as déjà eu ce problème ?
Merci
A+
A. (StepByMe)

Je suis effectivement souvent en CDD (toujours) et je connais également bien le problème pour y avoir été confronté plusieurs fois. Deux questions sont posées. Celle de l’attestation ASSEDIC et celle de la prime de précarité. J’ai envie de te dire : le Code du Travail est ton ami.

L’ATTESTATION ASSEDIC
Ce papier jaune est important parcequ’il permet aux ASSEDIC d’ouvrir éventuellement des droits aux allocations chômages. Elle doit être remise systématiquement par l’employeur au terme d’un contrat rémunéré. (Réf. : art. 351-5 Code du Travail). Depuis le 30 mars 2006 (décret n°2006-390) l’employeur doit également le signifier aux ASSEDIC lui-même. A noter que l’article 124-1 du Code du Travail précise que l’attestation n’est pas obligatoire dans les entreprises de travail temporaire et intérim.
QUE FAIRE EN CAS DE REFUS ?
L’employeur est tenu de délivrer ce papier quel que soit l’issue du contrat. Aucune condition n’est à respecter pour avoir ce document, c’est un devoir de l’entreprise et un droit de l’employé immuable.
1- Alerter l’entreprise, c’est peut-être un oubli
2- Si rien n’arrive, envoyer un courrier recommandé avec les références du contrats et les références légales pour montrer que vous savez ce que vous faites et que vous connaissez vos droits
3- Alerter dans le même temps les ASSEDIC qui doivent également faire un courrier à l’entreprise stipulant les sanctions encourrues. Il faut absolument leur demander de le faire et avoir copie du courrier car généralement ce n’est pas fait
4- Alerter l’inspection du travail du département où se trouve le siège social de l’entreprise. Il faut également les appeller avant et après pour s’assurer du bon suivi du dossier. Ils sont assez rapides et traitent ce genre de demande en priorité.
5- Le dernier recours en cas de refus et si rien n’arrive ce sont les Prud’hommes. Il ne faut pas hésiter. Le simple fait de voir le mot justice fait reculer les plus téméraires. D’autre part, étant dans votre bon droit vous n’aurez aucun frait, d’autant que vous n’êtes pas tenu d’être assisté par un avocat.

Allez, demain, je m’occupe de la deuxième demande 🙂

Arrêté national

A partir du 1 juillet, tous les véhicules français devront être équipés d’un triangle et d’un gilet de signalisation. Le gilet sera d’ailleurs encore plus obligatoire pour les femmes. En effet, il est réfléchissant. Imaginez ce qu’elles pourraient faire si un gendarme leur demandait : « Madame, montrez moi votre triangle ».