Bon gré, mal gré

L’annulation du mariage pour non-virginité rejetée en appel. L’époux qui avait divorcé contre le gré de sa femme est donc remarié, mais contre son gré à lui, ce qui n’arrange par le gré de la femme.

A voir aussi :


Written by Benjamin Lemaire

Benjamin Lemaire, photographe réalisateur et consultant en communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *