La guère sainte

Le sexe, une sainte n’y touche pas ? Pourtant dans une lettre destinée à la postérité, soeur Emmanuelle avoue avoir succombé à quelques plaisirs charnels et affirme que devant Dieu, le pêché de chair est probablement le moins grave. Oh my god…

A voir aussi :


Written by Benjamin Lemaire

Benjamin Lemaire, photographe réalisateur et consultant en communication.

One comment

  1. Karl dit :

    La guère sainte 🙂 C’est pas un album de Soeur Thérèse ça ? 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *