Tout feu, tout flamme !

Ce matin on ne parle plus que du désastreux parcours de la flamme olympique à Paris. Dans le monde sportif c’est la panique. Même le CIO envisage d’annuler la fin du parcours de la flamme.
Néanmoins plusieurs questions de posent après les éclaircissements apportés ce matin. On apprend, par exemple que ce sont les organisateurs (l’ambassade de Chine en France) qui ont décidé d’annuler la cérémonie de l’Hôtel de Ville, non pas pour le retard accumulé, mais à cause des revendications affichées sur la mairie. Bertrand Delanoë a regretté cette décision mais a précisé qu’il n’aurait pas pu faire passer les intérêts de la Chine devant « celui des Droits de l’Homme ». On apprend également que ce sont les organisateurs qui auraient demandés la confiscation de plusieurs drapeaux et objets revendicatifs, alors qu’aucun ordre n’avait été donné selon la préfecture. Mais est-ce moins grave de s’apercevoir que la Chine est venu imposer son culte de l’image et son bâillon d’expression jusqu’à nos frontières ?

A voir aussi :


Written by Benjamin Lemaire

Benjamin Lemaire, photographe réalisateur et consultant en communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *