Betancourt : évacuation sanitaire nécessaire mais compliquée

Les 3 hélicoptères de la CICR viennent d’arriver dans la nuit à Caracas avec à leur bord les 4 otages qui viennent de retrouver leurs familles. A l’issue de la conférence de presse, un des quatre otages e exprimé son inquiétude vis à vis d’Ingrid Betancourt, retenue depuis 6 ans dans la jungle colombienne. Luis Eladio Perez déclare l’avoir croisé pour la dernière fois le 4 février : « Elle était très très très malade ». « Elle souffre d’une hépatite B récurrente et est proche de la fin », a ajouté Gloria Polanco, autre otage libérée lors de la dernière opération. L’ex-otage affirme également que les FARC sont « sans pitié » avec elle : « Elle est enchaînée, entourée de personnes qui ne lui ont pas rendu la vie facile. Ils ont passé leur colère sur elle »
Le président vénézuelien Hugo Chavez a aussitôt demander aux FARC de changer Ingrid Betancourt d’endroit : « Transportez-la dans un camp près de vous, pendant que nous continuerons à travailler à sa libération définitive ». Dans un communiqué adressé à la radio privée Caracol, les FARC ont annoncé c’était la fin des libérations unilatérales –6 depuis janvier- et qu’ils attendaient désormais un retrait militaire à Pradera et à Florida dans le sud-ouest de la Colombie et un corridor d’approvisionnement stratégique dans les Andes, pour poursuivre les libérations, une condition toujours refusée jusqu’ici par les autorités. Cette précisément cette zone démilitarisée que refuse de leur céder le président colombien Alvaro Uribe.
Les FARC retiendraient encore plusieurs centaines d’otages comme Ingrid Betancourt, devenue la symbole des otages dans le monde. Cependant, la mobilisation médiatique sans précédant pour sa libération ont considérablement fait augmenter son « prix ». Aujourd’hui, il est certain que quand la sénatrice franco-colombienne sera libérée, les FARC perdra leur plus grosse monnaie d’échange mais également leur présence sur la scène politique internationale ou certaines organisations proposent de les retirer de la liste des organisations terroristes. Ainsi, on peut aisément penser que sans geste important de la part du président Uribe, Ingrid Betancourt sera parmi les derniers otages libérés, conséquence perverse de la mobilisation intense des différents comités de soutiens. Selon la FICIB, cette affirmation « ne tient pas. Tout d’abord, cela a été une question de vie ou de mort… Peu de gens se souviennent probablement aujourd’hui que lorsque Ingrid a été enlevée, ses ravisseurs avaient donné au gouvernement colombien un délai maximum d’un an pour procéder à un échange de prisonniers, faute de quoi ils ne répondaient pas de la vie de leur otage. ». C’est d’ailleurs l’adage que les comités de soutien avaient choisis en 2002 : Parlez d’Ingrid, elle vivra ; oubliez-la, elle mourra !

A voir aussi :


Written by Benjamin Lemaire

Benjamin Lemaire, photographe réalisateur et consultant en communication.

12 comments

  1. Zorro dit :

    C’est un choix difficile que celui de m?diatiser ou non ce genre de cas… Finalement, c’est la m?me chhose que ces chaines d’e-mails. Au final y’a tjrs un efet pervert

  2. StepbyMe dit :

    Bah pends le mais arr?te de nous les briser

  3. JD dit :

    Madame Reyes, pour la justice fran?aise je n’existe pas. Je n’ai jamais ?t? convoqu?e et je ne le serais jamais. D’autant que je ne r?side pas en France.

  4. JD dit :

    Au passage, ca m’?tonnerai beaucoup qu’ ? la BM on vous ai parler de moi.

  5. baobad dit :

    Que de souffrances inflig?es ? tous ces otages !!! Que dire de plus que de souhaiter au plus haut point la prochaine lib?ration d’Ingrid Betancourt !!! Qu’a fait cette femme pour qu’ils s’acharnent autant sur elle ? Souhaitons grand courage ? toute sa famille …

  6. StepByMe dit :

    Ah bah ca explique tout si c’est cette grosse pute de Sylvie Reyes. Elle en veut tellement ? Bejnamin parceque ses saloperies de gosses ne bossent plus qu’elle est prete ? tout racontre !

  7. Hono dit :

    Quelle violence

  8. zebda dit :

    fort est ? parier maintenant que ca va compliqu? largement les negociatios!

  9. gilles dit :

    Dommage qu’il n’y ai pas de p?trole l? bas,sinon Ingrid serait libre depuis longtemps,c’est d?solant

  10. starter dit :

    Quand Ingrid Betancourt sera lib?r?e, qui s’int?ressera encore aux 800 autres otages des FARC ?

  11. sjo dit :

    Je suis profond?ment attrist?e ce matin d’apprendre comment on traite Ingrid.Mes pens?es vont vers ses enfants ? qui je donne tout mon soutien.On a trop tard?!Que fait Uribe?La seule solution pour soulager Ingrid est du cot? de Chavez qui semble avoir un pouvoir aux yeux des Farc.Les farc l’?couteront.Monsieur Sarkozy,qui a remu? les choses,peut aussi faire avancer cette situation si douloureuse.Vite,Vite!

  12. peu importe dit :

    Raul Reyes, N›2 pr?sum? des Farc a ?t? abattu ! En france, on a Sylvie Reyes, N›1 des connes et on l’a pas encore abattue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *