L’économine japonaise ne tiens qu’à un cheveux

Une récente étude tirée par les cheveux menue au Japon démontre que les jeunes nipponnes veulent à nouveau se faire couper les cheveux. La banale nouvelle arrivée hier comme un poil sur la soupe pourrait remplir un seizième de page de Closer fait pourtant grand bruit sur l’ile sismique. En effet, une analyse poussée mené par trois pelés et un tondu a démontré fin 2007 que les japonaises avaient tendance à garder les cheveux longs lorsque l’économie nipponne se porte bien et à donner du travail à leurs capilliculteurs en période de crise. Les économistes en ont les cheveux qui se dressent.

A voir aussi :


Written by Benjamin Lemaire

Benjamin Lemaire, photographe réalisateur et consultant en communication.

One comment

  1. Ju dit :

    Pfff, les jeux de mots…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *