Primeurs de Massy : Yaël Naïm

Yaël Naïm
Ce soir s’ouvraient les désormais célèbres Primeurs de Massy dans le tout nouvel espace culturel Paul Baillard. Mon coup de coeur de la soirée va sans aucune hésitation à la jeune artiste israélienne. Dans un style bien à elle, Yaël Naïm livre un répertoire éclectique interprété aussi bien en français qu’en anglais et même en hébreu. Elle s’accompagne au piano ou à la guitare, rejointe par ses musiciens quelque peu effacés. A noter l’extraordinaire reprise de Britney Spears, Toxic où la chanteuse impose un style déterminée et terriblement jazzy.

Le ministère de la crise du logement évacué

Les tentes fraichement installées sur les trottoirs du 26 rue de la Bourse –et alentours- ont été repliées tôt ce matin après l’intervention des forces de l’ordre. Une centaines de gendarmes de policiers ont été nécessaires pour faire évacuer le campement urbain organisé par Macaq, Jeudi Noir et DAL, soutenu par de nombreuses associations dont Les Enfants de Don Quichotte. La petite centaine de campeurs, dont beaucoup de femmes, est parti vers le métro en scandant ses habituels slogans de protestation « Un toit, c’est la loi » ou « J’y suis, j’y reste, je ne partirai pas ». Une partie des évacués a été transporté en bus vers un centre d’accueil. Mais qui sont-ils ces évacués ? Contrairement aux apparences ce ne sont pas des sans-papiers SDF. La plupart des personnes qui stagnent sur les trottoirs du 2e sont en fait des français principalement d’origine africaine « mal-logés », c’est-à-dire qu’ils ont un logement mais précaire (hotel ou hébergement quelconque). Une partie d’entre eux travaille et réclame des logements sociaux dans Paris alors que nombre de travailleurs parisiens doivent s’exiler en banlieue à cause des prix des logements de la capitale.
Christine Boutin, ministre du logement a déclaré lundi sur RMC : « Aujourd’hui, j’ai un traitement d’urgence et une justice sociale à respecter : j’ai à loger des gens qui sont déjà sur le trottoir et qui n’ont pas de logement. Les gens qui sont logés, même mal logés, je leur demande de rester dans leur logement et de ne pas aller sur le trottoir ! »
Cherchez la démocratie.

Ministère de la Crise du Logement

Voici aussi : « Les tentes sont de retour » du 16/10/2007
Manifestation pour le logement devant le Ministère de la Crise du Logement

Internet : les FAI bientôt en grève ?

Demain aura lieu l’examen du projet de loi sur la consommation concernant les nouvelles technologies pendant lequel Luc Châtel, secrétaire d’Etat à la Consommation et au Tourisme, a précisé que serait débattu la gratuité vers « les numéros d’appel vers les services après-vente, les services de réclamation, les services d’assistance technique des opérateurs de communications électroniques ». La décision du secrétaire d’Etat la semaine dernière a été aussitôt saluée par UFC-Que Choisir qui déclare par la voix de son directeur des études : « Nous sommes satisfaits de sortir le consommateur de cette situation scandaleuse ». Situation scandaleuse ? Parlons-en. L’AFA (qui regroupe notamment AOL France, Bouygues Telecom, DartyBox, Google France, Microsoft France, Neuf Cegetel, Numericable, Orange, SFR ou encore Yahoo! France), association de FAI –dont le président est Daniel Fava, directeur qualité chez Alice applique la gratuité de la hotline–, a adressé une lettre ouverture au secrétaire d’Etat, publiée aujourd’hui, dans lequel elle dénonce cette mesure et souligne que la gratuité des hotlines implique « une dégradation du service » et « une augmentation tarifaire de l’abonnement ». Ils proposent « un abonnement simple avec appels plus coûteux au centre d’assistance ou [un] abonnement intégrant une formule sans supplément de coûts pour ces appels ». Finalement, ce sera au consommateur de parier lors de sa souscription auprès d’un fournisseur d’accès son efficacité. La lettre dénonce également « l’absence de concertation préalable » et la « stigmatisation » de leur secteur, « la mesure proposée ne concernant que lui seul ».
Au delà des questions de hotline, on peut se demander pourquoi seuls les FAI réagissent alors qu’ils ne sont pas les seuls concernés dans les problèmes de hotlines surtaxés. Est-ce qu’il s’agit d’un manque à gagner fait sur le porte-monnaie des internautes ou simplement une manœuvre destinée à se placer en victime facile lors des prochaines négociations sur la téléchargement ? La chose dont on peut-être sur, c’est que les réformes ne se feront qu’au détriment des consommateurs.

Sarkozy s’accorde une augmentation

La nouvelle fait trembler la gauche, sourire la droite : le chef de l’Etat doit il ou non s’augmenter son salaire ?
En France les salaires des hauts fonctionnaires sont fixés par le Parlement pour les membres du gouvernement (13.471 € pour un ministre, 12.124 € pour un secrétaire d’état auxquels s’ajoutent les allocations mensuelles pour les indemnités et les avantages en nature comme les transports, le logement etc.) et par une ordonnance de 1958 pour les députés et les sénateurs (6.857,66 € auxquels s’ajoutent les indemnités et les avantages en nature). Le premier ministre dont le statut est lui aussi fixé par le Parlement touche un peu plus de 20.000 € auxquelles s’ajoutent un peu plus de 6.000 € de frais et tous les avantages en nature dont un logement de fonction à Matignon ainsi que plusieurs résidences secondaires (la Lanterne à Versailles dans les Yvelines, et le Château de Champs-sur-Marne).
Le statut du Président est fixé par lui-même au sein de la dotation globale de l’Elysée votée chaque année par les Parlementaires (de 2.32M€ pour De Gaulle en 1960 à 31,9M€ pour Chirac en 2005). Le chef de l’Etat touche actuellement un salaire mensuel avoisinant 8.000 €. La « fameuse » note de service qui fait la une des journaux –de gauche- préconise l’alignement du salaire de Nicolas Sarkozy sur celui du premier ministre ce qui en soit n’est en rien choquant. Certains y voit un pied de nez aux syndicats, d’autres une façon de payer la pension de Cécilia (dont personne ne connait le montant). Ce qui est certain c’est qu’avec 20.000 € mensuel, Nicolas Sarkozy arrive au niveau de la plupart des chefs d’Etat européens. Notons au passage que ce chiffre est bien loin des salaires des gros chefs d’entreprise ou spéculateurs. Être Président de la République, c’est une responsabilité. Et puis, entre un Sarkozy qui prend officiellement 20.000 €par mois dans le budget Elysées et un Chirac qui fait 800 € de frais de bouche par jour dans son coin, que choisir ? L’ouverture ou la cachoterie ?
On murmure cependant que Fillon menace de faire grève pour obtenir une augmentation pour cause de « statut précaire ». Allez, plus que quelques mois !

Iphone : la guerre continue

Le portable d’Apple censé révolutionner la téléphonie mobile arrive en France après bien des douleurs. Avant même d’être lancé, il est déjà disponible dans de nombreux points de vente alors qu’Orange en a acquis l’exclusivité. Depuis la semaine dernière, la téléphone est même disponible sur un site internet français avec un abonnement Bouygues Telecom. L’opérateur historique a annoncé jeudi qu’il poursuivrait les distributeurs. Pourtant, c’est bien Apple qui est légalement garant de l’application du monopole sur le territoire français et qui, ce faisant, devrait faire appliquer le contrat signé avec la firme de télécommunications française. Cependant, au vue des négociations longues et tumultueuses qui ont eu lieu avec la société de Steve Jobs, Orange préfère prendre pour cible les petits revendeurs que la grosse firme américaine.

Royal perds encore !

L’ex-candidate au poste de « Boss de France » vient encore de se prendre un nouveau revers. Selon un sondage à paraître demain sur les femmes politiques les plus jolies, français préfèrent Rachida Dati à Ségolène Royal qui se place néanmoins devant Hilary Clinton et Cristina Fernandez de Kirchner –que probablement 90% des interrogés ne connaissaient pas…-. Le sondage n’apporte rien d’autre. Le journal non plus. Quelle loose !

Le Che déplace les dollar$

Ernesto « Che » Guevara vaut de l’or. Enfin ses cheveux. Hier soir, Bill Butler, un texan de 61 ans a acheté aux enchères des mèches de cheveux du Che -ainsi que des photos de son cadavre et des empreintes digitales en bonus cadeau- pour 100.000 $. La coquette somme est donc revenue au vendeur –ainsi que 19.500 $ de commission-, Gustavo Villoldo, un ancien agent de la CIA ayant participé à la traque puis à l’exécution di l’idole des jeunes rouges en Bolivie. L’acquéreur a expliqué qu’il allait exposer ses acquisitions dans sa librairie, Butler & Sons Books. Un joli coup de pub pour 100.000 $ et un retour flamboyant pour le Guy Môquet cubain.

Harry Potter : suite et fin

Ce soir, l’aventure littéraire Harry Potter s’achève en France, quelques mois après la fracassante sortie anglaise du dernier tome de la série qui a révolutionné la littérature jeunesse. A 00H01, le 7e et dernier tome de la saga, « Harry Potter et les reliques de la mort » (Gallimard), sera mis en vente. 2,3 millions d’exemplaires ont été tirés pour l’occasion.
Depuis sa sortie le 21 juillet dernier en anglais, plus de 25 millions d’exemplaires de « HP7 » (Harry Potter 7) se sont vendus dans le monde, dont 11,3 millions au cours des premières 24 heures, soit environ 15% de plus que le tome précédent, selon les chiffres de l’éditeur. Cette dernière mise en vente clos donc une série qui a déjà fait vendre 350 millions de livres dans 64 langues différentes depuis dix ans.
« Harry Potter et le Prince du Sang-Mélé » est quant à lui en tournage en Angleterre, et tous les épisodes de la séries seront bel et bien adaptés au cinéma confirme le producteur, David Heyday. Mais la fin de la série ne se fait pas sans remous. Le célèbre Albus Dumbledore –interprété par Richard Harris puis Michael Gamblon)- est gay. C’est ce qu’a annoncé J.K. Rowling vendredi dernier : « J’ai toujours pensé que Dumbledore était gay. (applaudissement du public présent) Il est tombé amoureux de Grindelwald ! ». Mais ce n’est pas la seule révélation étonnante que s’est permise l’écrivain. Par exemple, le petit Neville aurait finalement trouvé l’amour en la personne d’Hannah Abbott, avec qui il se serait alors marié. Pendant que les admirateurs gays se réjouissaient de cette nouvelle et félicitaient l’auteur, plusieurs associatiosn chrétiennes conservatrices de droite se sont jointes aux (d)ébats. Les mêmes qui avaient accuser Rowling de faire l’apologie de la sorcellerie l’accuse désormais de tenter de faire d’un personnage gay « quelqu’un de normal et aimable aux yeux des jeunes lecteurs ». De passage à Toronto mardi, la femme la plus riche d’Angleterre a affirmé qu’elle avait établi « très tôt » dans son processus d’écriture que le vieux sorcier Albus Dumbledore, un des personnages clés de la série à succès « Harry Potter », était homosexuel, mais qu’elle n’avait pas senti le besoin de mettre ce fait en évidence dans ses romans. Selon J.K. Rowling, sa décision remonte probablement à avant même la publication du premier tome de la série. Certains lui reprochent aujourd’hui d’avoir attendu après la parution du septième et dernier tome de Harry Potter pour dévoiler l’orientation sexuelle du personnage.
Une chose est sûre, Harry Potter a marqué son temps et restera probablement un des évènements littéraire de la décennie.

Le vrai visage de la Joconde

Le plus célèbre sourire de l’histoire de l’art avait des sourcils et des cils. C’est ce qu’affirme Pascal Cotte, un ingénieur parisien, inventeur d’une caméra révolutionnaire dite « multispectrale » -comprendra qui pourra-, capable de donner des détails d’une précision inégalée. Le scientifique français avait pu travailler sur la Joconde il y a trois ans après l’exposition de son travail à San Francisco. Le fondateur de la société « Lumière Technology » a donc pu numérisée l’œuvre de Da Vinci et en l’a reproduit sur 240 millions de pixel. La caméra permet de « décomposer le spectre de la lumière à trois niveaux de profondeur de la couche picturale, en treize mesures, des UV aux infrarouges », a t’il déclaré à l’AFP. Il a ainsi pu révéler ce qu’il appelle les « 24 secrets de Monna Lisa » jusqu’ici inconnus aux historiens qui n’avaient pas accès à ce genre de détails.
La célèbre Joconde avait donc des cils et des sourcils, dont le pigment s’est peut être effacé avec le vieillissement de l’huile, explique Pascal Cotte qui a également découvert « la trace de cils inférieurs ». Dans une étape antérieure, le sourire était « plus marqué » et la jeune femme portait de la dentelle blanche sur le bord de sa robe, au niveau de la gorge, et s’appuyait sur un accoudoir. L’élément dont il est le plus fier ? L’ingénieur a découvert « la raison de la position fléchie du poignet droit ». Selon lui, Monna Lisa portait une couverture sur ses genoux.
Le scientifique travaille actuellement sur « La dame à l’hermine », une autre toile de Léonard de Vinci, dont il présentera les résultats le 12 novembre.