Je l’aime

Six moi sans nouvelles.
Enfin pas directement.
Je l’aime. Enfin pas comme ça.
Je l’aime pour de vrai. Comme un frère.
Peut être que lui aussi.
C’est pour ça qu’il m’appelait ?
Mais maintenant ?
Il me manque. Terriblement.
C’est un trou d’amour que j’ai en moi.
Et eux. Qu’est ce qu’ils croient ?
Ce sont eux les pervers. Des voyeurs.
Je t’aime.
Et apparemment…
pas toi.

Je l’aime

Six moi sans nouvelles.
Enfin pas directement.
Je l’aime. Enfin pas comme ça.
Je l’aime pour de vrai. Comme un frère.
Peut être que lui aussi.
C’est pour ça qu’il m’appelait ?
Mais maintenant ?
Il me manque. Terriblement.
C’est un trou d’amour que j’ai en moi.
Et eux. Qu’est ce qu’ils croient ?
Ce sont eux les pervers. Des voyeurs.
Je t’aime.
Et apparemment…
pas toi.

Coulées de boue à Sedan

Je cherchais justement une information à écrire et voilà que je tombe sur un article à propos de Sedan. Malheureusement c’est pas glorieux. Une rue de la petite ville Ardennaise a été ensevelie par des coulées de boue. Les dégâts sont spectaculaires mais aucune victime n’est à déplorée pour le moment. Les rivières se sont formées sur les hauteurs de la ville puis se sont écoulées sur 3 kilomètres jusqu’à Balan et Givonne. De nombreuses habitations et une vingtaine de commerces ont été touchés sans qu’un bilan ne soit encore fixé. Les pompiers sont déjà intervenus plus de 50 fois ce soir.

Ce soir à 20H30, l’orage est terminé. Le nettoyage a commencé notamment sur une route départementale proche particulièrement touchée.

Journée nationale du contrôle RATP

Depuis les quelques années que je prends le métro, je suis passé devant les contrôles 2 fois. Aujourd’hui fut une journée révolutionnaire dans ma vie de contrôlé.

10H20 – RER C – Station Champs de Mars / Tour Eiffel : Quatre contrôleurs vertement habillés se présentent : « Mesdames et Messieurs, contrôle des billets s’il vous plait ». Je fais agréablement remarqué à la dame que c’est bien rare de voir des contrôleurs dans les rames du RER intra muros. « Ah » me réponds gentiment et poliment la contrôleuse.

11H30 – Retour d’Issy les Moulineau, direction la Défense par le T2. Malheureusement le T2 passe en zone 3 et arrive à La Défense zone 3 (alors que la métro situé juste en dessous est zone 2, allez comprendre). Bref : Les Cotteaux, Saint Cloud. Deux contrôles arrivent d’un côté du wagon, le temps que je me lève, deux autres arrivent par l’autre côté : la technique de la tenaille ! Vicieux va ! Le plus arrive et me demande mon titre de transport que je lui présente.
Lui : « Ah, mais vous êtes en infraction là ».
Moi en mot étonné mais presque crédible : « Ah euh pourquoi ? »
Début d’une longue explication sur le fonctionnement des zones que je vous passe mais que vous retrouverez sur le site de la RATP.
Moi genre chépastrokoi : « Ah mais j’avais pas vu, vu que je vais à La Défense métro bah euh… » (je vous fais cadeau de la fin du barratin).
Bref, malgré la protestation du plus vieux des contrôleurs (qui part à la retraite demain), je repars sans amende.

12H45 – Ligne 1 – Arche de la Défense : Ligne 1 fermée pour cause d’avarie. C’est malin, obligé de prendre le RER A (en zone 3). Allez, deux fois c’est d’jà bon je passe avec mon Navigo zones 1-2…

13H00 – Ligne 13 – Saint-Lazare : Contrôle des billets avant l’arrivée sur le quai. « Mais c’est un mouvement national des contrôleurs ? ». Le miens rigole, c’est gagné, je passe.

17H00 – Ligne 13 – Place de Clichy : Sur le quai d’en face j’aperçois quatre blouses vertes guettant le premier délinquant voyageur venu.

Les contrôles contrôloient, les voyageurs voyagent.

12 ans, prochainement bachelier

Le célèbre baccalauréat va prochainement faire la une de tous les quotidiens… C’est une exclu, vous la retrouverez probablement dans de nombreux médias prochainement : l’âge du plus jeune bâchelier. Effectivement c’est peu intéressant, même TF1 n’en fera pas une info…Anyway. Le plus jeune bâchelier cette année aura donc 12 ans et 11 mois et devient donc le plus jeune candidat à l’épreuve de fin de lycée jamais enregistré. Afin de préserver sa sérénité, son identité ne sera pas dévoilée. Il n’apparaitra donc nulle part dans les télévisions ni dans les postes. Dommage… Ce jeune Niçois -enfin, à côté- de douze ans détrône donc les deux candidats de 13 ans, âge qu’il atteindra en juillet. Bravo à toi !

13

« 13 », le fameux chiffre porte malheur, a été attribué dans les années 70 à une ligne de métro, Châtillon-Montrouge / Asnières-Gennevilliers-Gabriel Péri. Avec 550.000 voyegeurs chaque jour, la ligne 13 du métropolitain parisien connaît l’une des plus fortes hausses de fréquentations du réseau, qu devrait s’aggraver avec le prolongement à Asnières Le Luth en 2008 (23.000 voyageurs quotidiens en plus). Depuis plusieurs années la RATP pense à une ligne 13bis qui ferait Saint-Lazare / Gennevilliers ou Saint Denis afin de dédoubler la ligne, mais toujours rien n’est fait dans ce sens. Ainsi les usagers de la ligne 13 se sont regroupés afin de créer une pétition pour faire pression sur la RATP sous l’égide d’Annick Lepetit, députée socialiste et conseillère à la Mairie de Paris

http://ensemblepourlaligne13.fr/

La ligne 13 merdoit, le temps passe.

Hollande-Royal : ils veulent vraiment l’ISF

Non contents de payer l’ISF, le couple socialiste réclame dans une assignation en justice contre les auteurs du livre « La Femme Fatale » la somme de 150.000 € aux deux journalistes Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué ainsi que leur éditeur Albin Michel. Tout d’abord ils réclament 30.000 € de dommages et intérêts pour Ségogol et 50.000 € pour Hollande pour « atteinte à la vie privée » notamment pour le passage de la page 110 : « Elle a subi, à l’été 2005, une intervention chirurgicale pour réaligner ses dents, remodeler son menton et son sourire ». La plainte porte également sur une éventuelle infidélité de Hollande aux pages 13 et 14 : « depuis quelques temps, déjà, Ségolène Royal multiplie les scènes de jalousie (…) Elle s’inquiète aujourd’hui de le voir trop préoccupé d’une journaliste, belle, blonde et vive, chargée par son journal de suivre le PS ». Ségogol réclame également 70.000 € pour « diffamation publique » pour ce qu’ils considèrent comme un délit à la page 36 de l’ouvrage où il est indiqué qu’ « un ami du couple (Julien Dray, ndlr) » rapporte des propos tenus par Mme Royal à son conjoint: « si tu vas chercher Jospin pour me faire barrage, tu ne reverras jamais tes enfants ».

« Nous avons voulu faire un récit politique de la campagne qui nous semblait très opaque. En faisant ce récit nous avons constaté qu’il existait des divergences politiques entre Ségolène Royal et François Hollande qui s’imbriquaient dans un conflit privé » a déclarer Ariane Chemin à presse la semaine dernière. « A partir du moment où le premier secrétaire du Parti socialiste et la candidate forment un couple, il y a imbrication de la vie politique et de la vie privée. On ne pouvait occulter cette situation », a-t-elle fait valoir.

Ensemble pour le raccordement de l’A15

Dés son origine (1969), l’autoroute A15 avait pour objet de relier Paris (Porte Pouchet) à Pontoise, et de devenir la principale voie autoroutière du secteur nord/ouest de la région parisienne.

Or, à ce jour, cette autoroute n’est toujours pas raccordée au périphérique parisien, obligeant les usagers à faire un détour par Neuilly, voire de passer par la Porte de Bagnolet (à l’Est de Paris !). Cette dernière option est le seul itinéraire permettant de rejoindre Paris sans rencontrer de freux tricolores !!!

Il n’existe pas de route express pour rejoindre Paris à Cergy ce qui engorge les villes sur le tracé (160.000 véhicules traversent Clichy chaque jour)

Pour finaliser le raccordement, seuls 2 kilomètres restent à réaliser.

Le tracé (limite de Saint-Ouen et Clichy) existe. Seuls des friches industriels sont concernés par ce tracé.

Si vous êtes donc partisan pour ce raccordement je vous propose se signer cette pétitions soutenue par Rémi Muzeau, candidat indépendant aux élections législatives pour Clichy/Levallois :

http://www.mesopinions.com/Raccordement-A15—Peripherique-parisien-petition-petitions-f53c9d870517e94bddece447541a5dfa.html

Ca se voit, les voitures passent.