Hollande-Royal : ils veulent vraiment l’ISF

Non contents de payer l’ISF, le couple socialiste réclame dans une assignation en justice contre les auteurs du livre « La Femme Fatale » la somme de 150.000 € aux deux journalistes Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué ainsi que leur éditeur Albin Michel. Tout d’abord ils réclament 30.000 € de dommages et intérêts pour Ségogol et 50.000 € pour Hollande pour « atteinte à la vie privée » notamment pour le passage de la page 110 : « Elle a subi, à l’été 2005, une intervention chirurgicale pour réaligner ses dents, remodeler son menton et son sourire ». La plainte porte également sur une éventuelle infidélité de Hollande aux pages 13 et 14 : « depuis quelques temps, déjà, Ségolène Royal multiplie les scènes de jalousie (…) Elle s’inquiète aujourd’hui de le voir trop préoccupé d’une journaliste, belle, blonde et vive, chargée par son journal de suivre le PS ». Ségogol réclame également 70.000 € pour « diffamation publique » pour ce qu’ils considèrent comme un délit à la page 36 de l’ouvrage où il est indiqué qu’ « un ami du couple (Julien Dray, ndlr) » rapporte des propos tenus par Mme Royal à son conjoint: « si tu vas chercher Jospin pour me faire barrage, tu ne reverras jamais tes enfants ».

« Nous avons voulu faire un récit politique de la campagne qui nous semblait très opaque. En faisant ce récit nous avons constaté qu’il existait des divergences politiques entre Ségolène Royal et François Hollande qui s’imbriquaient dans un conflit privé » a déclarer Ariane Chemin à presse la semaine dernière. « A partir du moment où le premier secrétaire du Parti socialiste et la candidate forment un couple, il y a imbrication de la vie politique et de la vie privée. On ne pouvait occulter cette situation », a-t-elle fait valoir.

A voir aussi :


Written by Benjamin Lemaire

Benjamin Lemaire, photographe réalisateur et consultant en communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *