Plus de Lego pour Mohamed !

Même si le titre peut paraître amusant, il s’agit en fait d’un vrai problème de société que reflète cette pseudo crise.
En septembre de l’année passée, le Jyllands-Posten, journal Danois publie quelques caricatures du désormais célèbre prophète à l’origine de la religion musulmane.
L’une montre un portrait de Mahomet ricanant, une bombe dans son turban. Une autre croque le Prophète sur un nuage à l’entrée du paradis lançant à des auteurs d’attentats-suicides : «Allez-vous-en, on n’a plus de vierges.» Les dix autres dessins publiés par le quotidien danois Jyllands-Posten sont du même tonneau, plus bêtes que méchants.
Le excuses quelques peus hypocrites mais néanmoins obligatoires du journal n’y font rien : le monde mulsulman veux boycotter le Danemark, premier producteur mondiale de … rien du tout en fait…
Réunis à Tunis, les ministres de l’Intérieur de dix-sept pays arabes ont par ailleurs demandé au gouvernement danois de «sanctionner fermement» les auteurs des douze dessins satiriques. Comme si la censure dans leurs pays ne leur suffisait pas, les voilà qui s’attaquent aux autres ! Voilà que l’on s’attaque à la liberté de la presse ! Heureusement que M.Rasmussen, premier ministre du Danemark est là pour remettre les pendules à l’heure : il n’a pas à présenter d’excuses officielles dans la mesure où «les médias sont libres et indépendants et décident seuls quelles caricatures ils veulent publier»

Amis catholiques, restez, c’était pour rire !

Rythm’n’blues

Un week end mouvement et plein de rebondissement entre tournage, casting, interviews, voyages dans Paris… Un week end aussi riche en émotions qu’en rencontres, comme rarement on peut en avoir. Un week end bien, quoi !
Ca fait tout de suite vide… 🙁

Vincent et Batignole

Vincent comme l’extraordinaire court métrage de Tim Burton, Batignole comme le film de Gérard Jugnot, tel est le pseudo de mon ami Chris, éditeur avec Serena Valentino pour son comic très esthétique, Gloom Cookie. Il est aussi l’un des scénaristes de Vincent, mon projet actuel, et l’auteur du story board.
Je vous invite vivement à découvrir son Live Journal, à cette adresse.

München

Invité à voir la quinzaine de rejetons qui ont acté dans le dernier film de Steven Spielberg produit avec sa propre société, je me suis donc rendu au Club de l’Etoile, sans préjugés…
Tout d’abord déçu par le petit rôle des enfants, je dirai que le film est forcément sujet à polémiques. Les tendances politiques de « Munich » sont omniprésentes et sous jacentes tant dans les dialogues des personnes que dans leurs différents actions. Spielberg reste dans son registre : effets spéciaux, cascades, bombes, sang, fusillages sont au rendez vous, rendant presque la mise en scène digne de Michael Bay. Mais la magnifique tenue de caméra rappelle aux bons vieux films de l’ami Steven.

Maux clés

J’ai regardé ce soir les mots clés utilisés pour entrer sur le site, c’est à dire les mots qu’on tapé les visiteurs dans les moteurs de recherche pour arriver sur cette page.
En tête arrive « benjamin lemaire » et les dérivés, ce qui semble ne pas être choquant… Après c’est plus drôle :
film animal roselyne bosch avant-premiere
saint rock foot benjamin
jacquou le croquant , boutonnat, photos
photos courbes feminimes
telecharger film il etait une fois dans l oued
jacquou le croquant boutonnat spi
outreau documentaire télévision
sagnier nue gouttes d eau sur pierres brulantes (Rolala :-D)
benjamin mon ami con (Sans commentaire !)
compositeur de jacquou le croquant
jacquette dvd gratuit
jeremy sumpter fansite
marilou et dino
mk1 karmitz
photo fille yeux vairons
mohamed damraoui
voix narrator unreal 2004
ludivine sagnier hortense
jacquou le croquant film judith

Le tout suivi d’une liste de gens cités sur le site : Jacky Henser, Marc Marciszewer, Nathanael Karmitz, Jeremy Sumpter, Christophe Dagobert, Christian Pervilhac, Vincent Valladon, Caroline Fraboulet, Jérôme Hardelay, Nathalie Cardone…

M’enfin !

Tricks or pix ?

Les photos sont désormais en ligne. Même si certains problèmes techniques subistent encore (les méchants !), tout devrait être réopérationnel (à paraître dans le Lablonde 2007) rapidement.

Pas la Fête…

De retour de France 2 pour la projection de « Fête de famille », je me sens plutôt mitigé : les petits fours et le foie gras étaient bons, mais était-ce là l’objet de la soirée ? Je m’entends… L’objet principal…
M’enfin, après 3×52′ (les trois premiers épisodes), je pense que la mini série ne restera manifestement pas dans les annales des réussites télévisuelles (quoi que « Plus belle la vie » en fait bien partie…). Entre gags prévisibles, humour bas de gamme et réalisation bien sage, la belle performance des comédiens ressort bien peu. Dommage !

Clap Avenir’s back !

2006 s’installe, Clap Avenir revient ! Après la visite organisée de l’exposition Star Wars à la Cité des Sciences, l’association a encore une fois réunion une trentaine de personnes dans un cadre convivial et amicale parmi Arthur Chazal, Maxime Furet, Manon & Quentin Grosset, Roland Chappé… L’occasion de présenter une nouvelle fois les vœux de l’association pour 2006 et d’annoncer l’organisation d’une prochaine RPA fin février…

La belle Sophie

Elle s’appelle Sophie jolie… Miss Quinton reviens avec Poids Léger, La Nourrice, 1905 et Qui A Tué Bambi, la jolie blonde reviens (en brune) sur les écrans dans Müetter de Dominique Lienhard, un très beau film alsacien.
Alors que je me précipai sur mon téléphone il y a de celà quelques fois pour obtenir mon invitation pour la première, grande fut ma déception en voyant que je n’étais pas sur la liste ce soir… Jusqu’à ce que … Mamzelle Quinton herself passe devant moi. La soirée n’est pas gâchée ! Après quelques classiques mésaventures, j’obtiens ma place et m’installe dans un rang… tout à fait quelconque. Enfin pas tout à fait… La personne sur qui je marche sur les pieds m’apprends en fin de séance, alors que je lui avoue que je suis venue pour Miss Quinton, qu’elle n’et autre que la mère de l’héroïne du soir… Je rencontre alors l’ami d’Agnès (la maman), Andrée, la frère de Sophie puis … Sophie ! 3 ans après l’avoir découvert dans Peau De Vache, elle vient me dire bonjour, accompagné au passage de Gérald Eustache Matthieu. Puis ne s’arrêtant pas en si bon chemin, sa maman me présente, puis Sophie discute avec moi, gentille… Et tout ça dans le cadre du bel UGC Ciné Cité Les Halles… Pour une fois que je suis pas chez MK2 !